Une compétition qui regroupe plus de 1 000 étudiants provenant des universités et écoles du pays

Il s’agit ici, d’un grand événement qui implique plus de 1 000 étudiants provenant des universités et écoles sénégalaises et dont l’objectif est de « réfléchir sur des solutions innovantes de l’utilisation et de l’exploitation du PTN mais également les entreprises ou organisations publiques comme privées partenaires ».

Ainsi, les étudiants sélectionnés et constitués en groupe, vont en immersion de 48 heures (samedi et dimanche) sur le campus du Hackathon pour travailler leur matière grise et proposer des projets innovants. Et à l’issue de ce conclave, le comité va sélectionner les 10 meilleurs projets. Lesquels seront primés et incubés au sein du PTN.

Des idées d’entreprises qui concernent tous les secteurs

Dans sa présentation dudit Hackathon, Mme Marina Sow, membre du comité d’organisation, a expliqué que dans cette compétition, il est demandé au candidat de réfléchir à des idées d’entreprises qui concernent tous les secteurs et qui vont pouvoir être déployées au fil du temps sur le PTN. Et pour ce faire, une plateforme a été créée, à savoir : hackathon.ptn.sn pour permettre aux étudiants de s’inscrire.

Mme Sow signale qu’à ce jour, cette plateforme a enregistré plus de 1000 inscrits. Et sur ces candidatures, il y a 467 soumissions de projet pour le PTN.

58 étudiants sélectionnés sur la base de leur individualité vont y participer

Ahmath Bamba Mbacké, enseignant-chercheur à l’Ucad, dans sa présentation des résultats, a révélé que sur les 900 candidatures qui ont été faites sur la plateforme d’inscription avec des propositions d’idées sur les différents secteurs, 58 ont été sélectionnées sur la base de leur individualité et la façon à laquelle les candidats ont rempli le formulaire. Avant de signaler que plus de 53 établissements scolaires ont été représentés dans ce Hackathon.

A noter que ce Hackathon a été organisé sur la demande du PTN qui souhaitait faire connaître l’infrastructure qui constitue un investissement majeur pour l’Etat du Sénégal. Et pour ce faire, le comité d’organisation a fait visiter, dans un premier temps, le PTN aux étudiants, le 13 novembre dernier, afin de leur permettre d’avoir une idée claire sur l’infrastructure et le Hackathon.

Pour rappel, le Parc des technologies numériques du Sénégal (PTN), en tant que disrupteur de la révolution numérique, est un projet de plusieurs phases dont la première est composée de 3 tours pour les entreprises TIC, un centre de BPO/ITO, un Data center Tier 3, un incubateur de Start up, un centre d’étude et de recherche, un centre de formation, un centre de production audiovisuelle, un bâtiment administratif et une résidence du personnel. Et toutes ces infrastructures sont prévues sur un site de 25 hectares à Diamniadio. Avec un investissement de 46 milliards de francs, ce projet vise à créer 100 000 emplois directs et indirects.